(2004) Les programmes de Disease Management dans le système d’assurance maladie en Allemagne

Publié le 16.04.2009 | Mise-à-jour le 30.09.2009

L’introduction en 1996 du libre choix entre les caisses de maladie en Allemagne a été accompagnée d’une "structure de compensation des risques Compensation des risques Terme d’assurance décrivant l’équilibre des portefeuilles. Ici en en Allemagne, la compensation entre assureurs-maladie réduit, voire élimine leur incitation à se ménager un avantage par rapport à la concurrence en sélectionnant les patients sur le niveau de risque (embauche de bons risques et débauchage de mauvais risques). " (risk structure compensation - SCR) mécanisme fondé sur la moyenne des dépenses par âge et par sexe.

L’introduction en 2002 des programmes de Disease Management disease management Etats-Unis : le Disease Management est un système coordonné d’intervention et de communication en matière de soins, dirigé vers des populations pour lesquelles les efforts des patients eux-mêmes ont un impact significatif. Pour une histoire documentée du concept, voir le Glossaire. visait à résoudre le problème du manque de prise en compte des personnes souffrant de maladies chroniques. Ainsi, les personnes assurées dans de tels programmes sont désormais traitées comme une catégorie distincte de SCR, les intégrant dans un groupe plus "dynamique" sans pour autant générer davantage de déficit.

En Allemagne, l’Assurance statutaire de santé Statutory Health Insurance (SHI) qui passe par les caisses de maladie est obligatoire pour les travailleurs dont le revenu brut ne dépasse pas un certain niveau, pour les chômeurs et les retraités, et pour certains autres groupes de population (tels que les agriculteurs, les artistes et les étudiants). Les employés dont le revenu dépasse le seuil peuvent être membres volontaires de la caisse à condition de l’avoir été auparavant. En 2004, environ 88 % de la population était couverte par le SHI, 74 % obligatoirement et 14 % de façon volontaire .

Cet article discute d’une innovation relativement récente du système SHI allemand : l’ajout de programmes de Disease management pour les maladies chroniques. Il contextualise dans un premier temps les facteurs qui ont conduit à l’adoption de ce type de programme puis dans un deuxième temps analyse les défis de mise en œuvre. Enfin, la dernière partie porte sur la prise de risques dans l’assurance maladie et la gestion des soins non seulement dans le système de soins allemand mais également américain.

Voir l’article en ligne


Busse, R. (2004), Disease Management Programs In Germany’s Statutory Health Insurance System, 23(3) : 56-67