(2007) L’éducation thérapeutique du patient (ETP) et les SROS 3, organisation par territoire

Publié le 11.06.2010 | Mise-à-jour le 15.09.2010 | par Hélène Fagherazzi-Pagel

Un programme de l’Inpes, décliné par région française, pour 2006-2011, observe les séances d’ETP par pathologie et par classe d’âge


L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) a mené en 2007 une réflexion sur le développement de l’éducation thérapeutique du patient à l’hôpital, qui replace cette prise en charge au sein des schémas régionaux d’organisation sanitaire de troisième génération (les SROS 3), outils de planification [1].

On y trouve des données relatives aux textes législatifs et réglementaires, et à leur prise en compte dans les SROS. Une analyse descriptive transversale (par thème et par région) est proposée.

L’insuffisance rénale chronique est en première ligne. Pour les enfants et adolescents atteints, des connaissances et attitudes spécifiques retardent de façon importante les complications.

Pour les pathologies fréquentes chez les enfants (diabète, asthme), les séances sont prévues pour utiliser au mieux les moyens de surveillance modernes.

Ces schémas de structuration des actes des intervenants dans l’offre de soins (SROS) prennent en compte l’éducation thérapeutique, mais pas encore sur tout le territoire. Ces interventions hospitalières contribuent d’autant plus à hausser le niveau d’"instruction en santé" [2] des personnes malades et de leur famille. Ils doivent permettre une meilleure prise en charge des malades chroniques tendant vers l’auto-prise en charge (autosoins Autosoins Stratégie acquise par le patient pour gérer sa santé en vue de l’améliorer. Le malade apprend à s’autosoigner. ).

Depuis, l’éducation thérapeutique dans les soins de premier recours Soins de premier recours Comme son nom l’indique, le médecin généraliste est le soignant de l’offre de soins de premier recours. a fait l’objet de recommandations par le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) en 2009.


Sources

(1) Céline Labalette, C., Buttet, P., Marchand, A.- C., (2007), INPESS, DDESET, L’éducation thérapeutique du patient dans les schémas régionaux d’organisation sanitaire de 3e génération 2006-2011, sur le site du ministère de la Santé et des Sports, 64 p.

Voir aussi sur le site ChroniSanté :

Education thérapeutique.

(2009) "L’éducation thérapeutique intégrée aux soins de premiers recours".

(2009) L’éducation thérapeutique dans le cas de maladies chroniques de l’enfant.


[1] Et de mise en oeuvre des politiques de santé publique au niveau territorial : réponse aux besoins, accessibilité, équité, efficience...

[2] Selon le Glossaire multilingue en santé publique sur le site BDSP, cette expression "Représente les aptitudes cognitives et sociales qui déterminent la motivation et la capacité des individus à accéder, comprendre et utiliser l’information de façon à promouvoir ou maintenir une bonne santé".