(2008) Evaluation du programme saxon de Disease Management du diabète

Publié le 14.05.2009 | Mise-à-jour le 06.03.2012 | par Hélène Fagherazzi-Pagel

Basé sur des standards, ce programme du Land de Saxe en Allemagne fut évalué en 2008.


Ceci est une traduction partielle du résumé des auteurs.

Le but était d’évaluer le "Programme saxon de Disease management disease management Etats-Unis : le Disease Management est un système coordonné d’intervention et de communication en matière de soins, dirigé vers des populations pour lesquelles les efforts des patients eux-mêmes ont un impact significatif. Pour une histoire documentée du concept, voir le Glossaire. du diabète", fondé sur l’intégration des pratiques, le partage des soins (de la responsabilité) et la gestion intégrée de la qualité avec amélioration en continu [1]

Des contrats ont été passés entre l’assurance maladie et les médecins, généralistes et spécialistes dans l’association professionnelle Kassenärztliche Bundesvereinigung - nommée Saxon Statutory Health Insurance Physicians. dans l’article.

Des données cliniques ont été recueillies auprès des médecins participants. Entre 2000 et 2002, tous les spécialistes et environ 75% des médecins généralistes dans le Land de Saxe y ont participé.

Près de 300 000 patients ont été inclus dans le programme. Au début de l’année 2000 puis fin 2002, les données ont été recueillies. Une sous-cohorte de plus de 100 000 patients a été suivie sur une période de trois ans.

La mise en œuvre de ce programme "saxon" a entraîné un changement des pratiques "thérapeutiques" et une meilleure coopération entre praticiens. La médiane HbA1c a notablement diminué de 8,5% à 7,5%.

Une gestion intégrée de la qualité est donc possible avec collaboration généralistes/spécialistes (soins de santé primaires Soins de santé primaires Equivalent en français de "Soins de premier recours". Ce terme issu de la littérature anglaise (primary care) désigne les soins de première ligne, porte d’entrée vers tous les soins plus spécialisés. Voir le Glossaire. , soins secondaires). Depuis l’an 2000, cette collaboration entre médecins généralistes et spécialistes est une innovation importante et une manière efficace d’améliorer en continu les soins aux diabétiques.

(Le concept de maison de santé qui va prendre forme en France en 2010 va dans ce même sens (Ndlr))


Sources : Rothe, U., et al., (2008) Evaluation of a Diabetes Management System Based on Practice Guidelines, Integrated Care, and Continuous Quality Management in a Federal State of Germany : A population-based approach to health care research. Diabetes care, 31(5) : 863-8.

Pour en savoir plus : site du Deutsche Diabetes Gesellschaft http://www.deutsche-diabetes-gesellschaft.de


[1] N.D.T. : Améliorer d’une manière continue la qualité des services aux patients implique que chacun participe au changement (mobilisation de tous). Ici, les maîtres-mots sont : recommandation, intégration, amélioration.