(2009) Informatisation au sein des hôpitaux : une amélioration de la qualité au sein de tous les processus ?

Publié le 25.09.2009 | par Hélène Fagherazzi-Pagel

Les malades au dossier complexe en bénéficient : on prouve la diminution des coûts et de la mortalité iatrogène


Un article important de par sa méthodologie (étude transversale de la plupart des hôpitaux en milieu urbain au Texas) prouve scientifiquement que l’informatisation des données hospitalières (dossier médical (futur DMP DMP Le dossier médical personnel est un concept issu des NTIC en santé comprenant le dossier médical électronique nominatif sécurisé. en France), systèmes d’information) améliore à la baisse les complications iatrogènes, diminue les coûts des soins et la mortalité...

Il s’agissait d’étudier 167 233 patients de plus de 50 ans admis entre décembre 2005 et mai 2006, dont beaucoup présentaient des maladies chroniques. Le niveau d’utilisation des outils technologiques modernes au sein de l’hôpital a été évalué grâce à l’outil : Clinical Information Technology Assessment Tool. Des patients complexes hospitalisés en urgence ou en réanimation pourraient tirer bénéfice d’une plus grande automatisation des systèmes d’information hospitalier (e-santé e-santé L’e-santé comprend : "l’aide à l’information, la simplification de procédures, la gestion, l’archivage, la formation, la connaissance, le conseil, la prévention, l’échange, la prise en charge, la décision, au diagnostic, au traitement, à l’intervention, au suivi, etc." Voir la rubrique "Glossaire". ).

Bien que ces nouvelles technologies en e-santé e-santé aient évidemment été conçues pour des résultats financiers et cliniques, il fallait prouver leur adéquation aux besoins des patients et les évaluer le plus objectivement possible.


Source :

Ramarasingham, R., Plantinga, L., Diener-West, M., Gaskin, D.J., Powe, N.R., Clinical information technologies and inpatient outcomes : a multiple hospital study. Arch Intern Med, 169(2):108-14.