(2009) Prise en charge de la dépendance à domicile : les tensions du secteur

Publié le 20.11.2009 | Mise-à-jour le 27.01.2013 | par Hélène Fagherazzi-Pagel

Un mémoire met en lumière des obstacles, analyse des insuffisances mais bâtit un projet d’aide à domicile sur le socle d’un territoire


Un mémoire de sciences de la gestion à lire absolument pour qui s’intéresse aux manquements d’un système hétérogène, mal connu, et mal distribué sur le territoire français.

La nouvelle loi dite HPST instituant les Agences régionales de santé (ARS) est également évoquée en conclusion : l’ancrage territorial, sanitaire et social préconisé par la rédactrice pourrait pâtir de la logique d’action descendante que celle-ci va instaurer. La mise en concurrence est également encouragée depuis la naissance des nouveaux services d’aide à la personne et représente parfois un grand écart entre le "social" et les "services".

Extrait :
"Le développement de l’aide à domicile est ainsi traversé par une tension permanente entre : penser ce service dans le cadre d’une politique sociale en réponse aux besoins croissants des personnes âgées ou d’une politique économique visant la création d’emplois de services aux particuliers. Selon ces finalités divergentes, l’accumulation des réformes, menées successivement pour structurer le secteur, a contribué à sa complexification, comme l’illustre la coexistence du nombre croissant de services d’aides et d’enjeux de développement, et a rendu son action incohérente notamment dans le cadre de la prise en charge des personnes âgées dépendantes.

Cette étude s’intéresse en particulier à un territoire (anciennement minier) du département du Nord-Pas-de-Calais mais soulève la conséquence négative de la juxtaposition de lois : Loi n°2005-841 du 26 juillet 2005 relative au développement des services à la personne et portant diverses mesures en faveur de la cohésion sociale (loi dite Borloo), Loi n°2003-289 du 31 mars 2003 relative à la prise en charge de la perte d’autonomie des personnes âgées et à l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), Loi du n° 2004-809 du 13 Août 2004 relative aux libertés et aux responsabilités locales (décentralisation ou rôle des départements envers les aînés)...
On constate la multiplicité d’offres de services, avec des engagements qualité, mais cependant, leur inadaptation croissante aux personnes âgées malades chroniques à domicile.

Cet essai de caractérisation des tensions du secteur, balancé entre le secteur économique, celui des politiques de l’emploi et de la formation et enfin le champ socio-sanitaire aboutit au schéma de l’auteure suivant :


Source : Kemp, J., Face aux enjeux du vieillissement démographique, la réponse du développement de l’aide à domicile - L’exemple d’une dynamique de développement territorial : Etude de cas sur le territoire de Lens-Liévin. Mémoire pour l’obtention du Master II Sciences de Gestion Année universitaire 2008/2009 Management Public et Territorial, IAE de Lille. Lire le mémoire sur le site du conseil régional de la région Nord-Pas-de-Calais.
du conseil régional du Nord-Pas-de-Calais

Etude pour le Conseil Régional Nord-Pas de Calais Service Prospective et Planification Régionale Direction du Développement Durable, de la Prospective et de l’Evaluation Sous la direction de :

  • Patrick BANNEUX, enseignant en politiques sociales à l’IAE de Lille
  • Philippe BOUCHEZ, chef de service prospective et planification régionale