(2010) Cancers : quand la satisfaction du patient s’améliore au fil des années

Publié le 01.06.2011 | par Hélène Fagherazzi-Pagel

Sur le plan de la qualité de vie Qualité de vie Aux confins du social et du psychologique - ou de "l’individuel", la qualité de vie liée à la santé est multidimensionnelle. , le mode de prise en charge de proximité (soins à domicile) est un progrès immense pour tous


Sur le plan de la santé publique en Europe, on chercherait plutôt à définir le cancer, les cancers. Sont-ils des maladies chroniques ? En effet, malgré des traitements parfois longs, on en guérirait dans plus de 60 % des cas.

Il peut être considéré comme maladie chronique quand il est en France affection de longue durée (ALD n° 30). On en "sort" plus "facilement" aujourd’hui, lorsque la guérison est "consolidée. Plus rarement, on n’y "entre" pas. Ce n’est pas contraint et forcé que la déclaration en affection de longue durée s’organise ! Elle peut ne pas être effectuée quand le suivi ne demande pas de soins couteux, quand les avantages à être reconnu ALD n° 30 n’amènent rien. Par exemple un cancer, découvert lors d’une chirurgie, et sans traitement complémentaire lourd [1] pourra ne jamais être reconnu comme tel par l’assurance maladie.

Nous avons mentionné dans Chronisanté comment seuls les frais de suivi dans les années succédant un cancer seront pris en compte, d’après la législation récente. Il y aura donc non remboursement systématique des trajets qu’effectue un patient (le fameux "bon de transport"), mais une appréciation du lien entre le trajet et la surveillance post-cancer, même avec reconnaissance de la guérison.

Nous avons pu lire le résumé du rapport ci-dessous. Et donc, la liste des progrès :

Selon les auteurs, sécurité du patient (notamment maîtrise de la toxicité des produits injectés) et dignité (par la volonté de faire persister les liens affectifs et sociaux) sont préservés au maximum. La qualité de vie Qualité de vie Aux confins du social et du psychologique - ou de "l’individuel", la qualité de vie liée à la santé est multidimensionnelle. du patient cancéreux bénéficie d’innovations qui l’améliorent au fil du temps (perfusions à domicile, voie centrale bien gérée, Ndlr)..


Source : Farsi, S., Devaux, Y., Philip, T., (2010) : Qualité de vie des patients atteints de cancer : chimiothérapie et services de soins à domicile, Mise au point (Montrouge) ; (monographie en série), 123 p.

Voir aussi nos articles Chronisanté


[1] Sinon une imagerie à intervalles réguliers, par exemple, suite à la découverte d’un microadénome de la thyroïde, Ndlr.