(2011) Un questionnaire destiné à évaluer le vécu des soins par les patients malades chroniques

Publié le 09.03.2012 | par Laurent Panes

Différents instruments ont été développés pour évaluer les effets de la mise en œuvre du Chronic Care Model (CCM)


Ensemble de recommandations destinées à améliorer la prise en charge des maladies chroniques, ce modèle met l’accent sur :

Le ’Assessment of Chronic Illness Care’ (ACIC, Bonomi et al., 2002) est un questionnaire s’adressant au médecin : dans quelle mesure pense-t-il employer les éléments du CCM, en observer les préconisations ?

Afin de corriger d’éventuels biais liés à l’autoévaluation par le soignant de sa propre pratique, lePatient Assessment of Chronic Illness Care (PACIC, Glasgow et al., 2005), conçu aux États-Unis, s’intéresse à la perspective du patient.
Utilisé pour différents types de populations, dans des contextes divers, le PACIC a été traduit et évalué en allemand (2007), en espagnol et en néerlandais (2008).

Mais si ce questionnaire est de plus en plus utilisé, l’hétérogénéité des différentes évaluations de ses propriétés psychométriques [1] rend d’autres travaux nécessaires.

L’étude présentée a évalué la validité et la fidélité de la version allemande du PACIC, sur un échantillon de 626 patients atteints de dépression majeure, répartis entre 74 cabinets médicaux (centres de soins de santé primaires Soins de santé primaires Equivalent en français de "Soins de premier recours". Ce terme issu de la littérature anglaise (primary care) désigne les soins de première ligne, porte d’entrée vers tous les soins plus spécialisés. Voir le Glossaire. ).
Entre autres mesures statistiques, la comparaison avec les résultats à l’EUROPEP [2], un questionnaire largement utilisé et validé au niveau international, a trouvé une validité convergente [3] du PACIC satisfaisante.
La consistance interne du test, une indication de sa fidélité [4] s’est révélée "excellente".

Le PACIC dans sa version allemande a donc des propriétés psychométriques acceptables voire, sous certains aspects, excellentes, et pourrait donc aider le médecin généraliste à améliorer les soins centrés sur le patient (dans le cadre du Disease management disease management Etats-Unis : le Disease Management est un système coordonné d’intervention et de communication en matière de soins, dirigé vers des populations pour lesquelles les efforts des patients eux-mêmes ont un impact significatif. Pour une histoire documentée du concept, voir le Glossaire. en Allemagne), en lui fournissant une connaissance validée de son vécu des soins et services reçus.


Sources :

Référence bibliographique

Gensichen J. et al (2011). The Patient Assessment of Chronic Illness Care Questionnaire : Evaluation in Patients with Mental Disorders in Primary Care. Community Mental Health Journal. 47, 447-453.

Voir aussi nos entrées Chronisanté :


[1] C’est-à-dire sa validité (l’instrument mesure-t-il bien ce qu’il est censé mesurer ?) et sa fidélité (son degré de précision, sa fiabilité), exprimées par différentes mesures statistiques.

[2] Pour European Task Force on Patient Evaluations of General Practice.

[3] Une façon d’évaluer sa validité de construit : dans quelle mesure les faits confirment-ils les prédictions théoriques sous-tendant le test.

[4] Mesure de son homogénéité : à quel point tous les items du test mesurent-ils bien la même dimension, donnée par le coefficient alpha de Cronbach.