(2012) Qualité de vie des personnes atteintes de maladie chronique : le gestionnaire de cas (Case manager), nouvelle profession d’avenir ?

Publié le 22.02.2013 | Mise-à-jour le 21.06.2013 | par Hélène Fagherazzi-Pagel

Chronisanté : Site santé certifié le "21 Feb 2011" par la fondation Health On the Net en collaboration avec la Haute Autorité de santé (HAS)

Quinze, voire 28 millions de malades [1], 8 millions d’aidants naturels (aidant naturel dans le Glossaire Chronisanté), soit plus de la moitié de la population française concernée par les maladies chroniques !


  • Cette définition est en substance celle retrouvée dans le programme expérimental et exemplaire incluant 60 000 patients insuffisants cardiaques de retour à domicile. Il a été présenté lors du colloque intitulé "Qualité de vie Qualité de vie Aux confins du social et du psychologique - ou de "l’individuel", la qualité de vie liée à la santé est multidimensionnelle. des personnes atteintes de maladies chroniques. Restons mobilisés !", organisé par la Société française de santé publique (SFSP), à la demande du Ministère des Affaires sociales et de la santé, le 18 octobre 2012. Malades le plus souvent âgés, avec une polypathologie et une polymédication, ces malades insuffisants cardiaque chroniques ont besoin d’un accompagnement ciblé. Des services de médecine interne, gériatrie, ou cardiologie identifient les patients éligibles en fonction de leurs besoins.
  • Quelques mots-clés issus des actes du colloque, mis en ligne la SFSP, où tous les acteurs en relation avec la qualité de vie sont intervenus :
  • - Rôle des associations et bénévoles...
  • - Education thérapeutique du patient ;
  • - Gestion thérapeutique (nouvelles "Maisons de santé pluridisciplinaires", et exemple de type Asalee (pour "Action santé libérale en équipe" (information partagée)) ;
  • - Continuum entre maladie et handicap et représentations sociales ;
  • - Problèmes financiers ;
  • - Bouleversement des pratiques comme un préalable Gestionnaire de cas ? ;
  • - Définir un parcours de santé, par exemple suite à une hospitalisation ;
  • - Coordination Coordination indispensable ;
  • - Fierté des personnes handicapées mentales parfaitement insérées ;
  • - Responsabilisation de chaque citoyen (intégration sociale) ;
  • - Réseaux, et rôle de l"Agence régionale de santé (ARS).

En conclusion, la poursuite du Plan (pour l’amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes de maladies chroniques 2007-2011) est vivement souhaitée.


Sources :

Voir aussi nos entrées Chronisanté :

Dans Dimension > Politique économique

Dans Dimension > Sociale psychologique


[1] Le document spécifie :"Si on inclut celles qui suivent un traitement périodique six fois par an."