(2012) Rester "Young @ Heart" (jeune @ coeur) : étude sur le Disease management à l’Australienne

Publié le 10.02.2012 | Mise-à-jour le 14.04.2013 | par Hélène Fagherazzi-Pagel

Une infirmière formée à la "clinique" cardiologique intervient à domicile pour prévenir une nouvelle hospitalisation en soins aigus


Les personnes sous assurance privée, en Australie, peuvent bénéficier de programmes de Disease management disease management Etats-Unis : le Disease Management est un système coordonné d’intervention et de communication en matière de soins, dirigé vers des populations pour lesquelles les efforts des patients eux-mêmes ont un impact significatif. Pour une histoire documentée du concept, voir le Glossaire. .

Ce type "d’accompagnement" des malades, selon les références indiquées par les auteurs, n’est pas possible dans tout système de santé. Il doit être longuement organisé au sein du système qui le finance finance . Il profite aux individus à "haut risque" (cette stratification du risque est un préalable : plus le risque est élevé, plus on est en alerte sur le plan des services de Disease management).

Parmi ceux-ci, le "home-based intervention (intervention à domicile) (HBI)" Young @ Heart est novateur. Il s’adresse aux patients atteints de maladie cardiaque chronique et fait intervenir une infirmière qui exerce une nouvelle profession, de type intermédiaire entre son rôle paramédical et "le médical" (voir nos articles sur la coopération entre professionnels de santé coopération entre professionnels de santé Délégation de soins dans un passé proche, il s’agit en cette deuxième décennie du XXIe siècle de coopération entre métiers de la santé au sens large. , Ndlr). Celle-ci exerce un nouveau type de surveillance, car elle est "entraînée" spécifiquement à la surveillance cardiaque. Elle intervient pour aider l’individu dans son auto-prise en charge.

Etude "Young @ Heart" (Y&H) [1] :

  • Les malades avaient déjà été hospitalisés pour une affection aiguë : maladie coronarienne (62 % : syndrome coronarien aigu, infarctus du myocarde, pose de stents, chirurgie), (20 % : fibrillation auriculaire, conséquence d’une ischémie cardiaque, d’un problème valvulaire, etc.).
  • Ils étaient parfois diabétiques (16 %) et atteints de maladies artérielles diverses.
  • Le service d’urgence HBI a été mis en place sept à quatorze jours après leur hospitalisation.

Ces soins centrés sur les patients (voir approche centrée sur le patient Approche centrée sur le patient Modèle d’organisation des soins et des services en établissement de santé dans lequel tant l’environnement physique que l’organisation du travail sont étroitement adaptés aux besoins de la clientèle. , dans le glossaire), à leur domicile, ont été comparés aux soins dits "usuels" (c’est à dire : venue d’un soignant au domicile quand un acte est préconisé, et non pas en prévention).

Les résultats initiaux de cette grande étude multicentrique randomisée [2] sont prometteurs. Des patients sortant de l’hôpital de juin 2008 à juilllet 2009 étaient donc tirés au sort pour pouvoir bénéficier d’une telle organisation structurée (évaluation dite "sociale", globale, stratification du risque, liens avec la médecine basée sur des preuves, bilan clinique complet par l’infirmière, organisation des interventions spécialisées).

Après 2 ans et demi de suivi, 602 adultes (72 % d’hommes) de plus de 45 ans, après leur sortie de l’hôpital pour admission aiguë, ont vu leurs soins complètement adaptés à leur situation clinique (objectif de stabilité) et à leur niveau de risque (prévention des complications).

Les facteurs de risque suivants grevaient le pronostic de leur maladie cardiaque :

  • surpoids : 71 % ;
  • pression artérielle élevée : 68 %
  • tabagisme (ancien ou non) : 50 %
  • augmentation du cholestérol : 39 %.

L’intervention Y@H a été bien accueillie par les malades. Elle a été efficace pour réduire la fréquence des complications évitables et des séjours hospitaliers des patients cardiaques après leur sortie de l’hôpital (de 20 %).


Source :

Référence bibliographique

Chan, Y.K., Stewart, S., Calderone, A., Scuffham, P., Goldstein, S., Carrington, M.J., (2012) Exploring the potential to remain "Young @ Heart" : initial findings of a multi-centre, randomised study of nurse-led, home-based intervention in a hybrid health care system. International Journal of Cardiology, 154(1) : p. 52-8.

Voir aussi nos entrées Chronisanté

Maladie cardiaque

Coopération entre professionnels de santé

Glossaire

Référence web


[1] Référence à une chanson (Young at Heart) et à une chorale itinérante de personnes âgées Young@heart (vu sur le Web), Ndlr ?

[2] Randomisation : échantillonnage, au hasard, l’un des premiers gage d’objectivité.