• Accueil
  • Info-scientif.
  • Innovation télésanté
  • (2013) Dépendance / vieillissement, trois rapports remis le lundi 11 mars au Premier ministre, France, rapport Pinville : bonnes pratiques innovantes dans les autres pays (3) ... Québec...

(2013) Dépendance / vieillissement, trois rapports remis le lundi 11 mars au Premier ministre, France, rapport Pinville : bonnes pratiques innovantes dans les autres pays (3) ... Québec...

Publié le 14.03.2013 | Mise-à-jour le 26.03.2013 | par Hélène Fagherazzi-Pagel

Travail interministériel pour l’élaboration du projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement (fin année 2013) : accéder aux trois rapports


Le troisième rapport, signé Martine Pinville, s’intitule REVELER LE DEFI POLITIQUE DE L’AVANCEE EN ÂGE, Perspectives internationales

Devant le vieillissement de la population mondiale, et en particulier de celle de l’Europe (Entre 2006 et 2050, la proportion de personnes âgées de plus de 60 ans devrait doubler pour atteindre 22%), la Silver economy [1] pourrait être une aubaine pour la France.

  • Ciblage (sur l’âge aux contours flous) et sectorisation (dans le domaine de la santé et du social) : inutiles

La politique est trop souvent ciblée en fonction de l’âge en France. Certains pays développent des services en fonction des besoins, pour tous âges. Il ne sert à rien de fragmenter les offres : une politique transversale est souhaitée et donc l’universalité (sortir de la politique de ciblage). L’auteure (la rapporteuse Martine Pinville) propose de s’inspirer du Québec, en pointe en ce qui concerne les politiques de l’âge, province du Canada qui s’occupe des "aînés " depuis longtemps.

Aucun pays de l’OCDE ne promeut de véritable politique de l’âge.

Extrait :

Le cas de l’ Allemagne est intéressant de ce point de vue puisque des réflexions y sont actuellement en cours, avec un calendrier assez proche de celui de notre pays.

  • Discrimination

Dans le rapport, les solutions sont proposées pour lutter contre toute forme de discrimination (assurance, banque, emploi, logement...). La reconnaissance des droits des personnes âgées est en question.

Extraits :

Dans des pays comme le Pays de Galles , l’ Irlande et, de manière un peu différente, le Québec , la mission a pu noter la présence d’institutions dédiées explicitement à la promotion des droits des personnes âgées. Les discussions actuellement en cours sur la ratification d’une convention internationale en faveur des personnes âgées vont dans le même sens.

Aux niveaux européen et international, il existe certes de nombreuses initiatives pour promouvoir des politiques de l’âge globales et coordonnées. La démarche « Villes amies des aînés [2] » mérite à cet égard une mention particulière (...)

On note qu’au Québec , les projets aboutis se nomment "Municipalités amies des aînés" ou (MADA) (579 municipalités sur 1135).

  • Société de tous les âges

Le concept d’une société de tous les âges serait plus "conforme" au Plan d’action international sur le vieillissement de Madrid (2002) des Nations Unies (voir la section vieillissement (Ageing, sur le site des Nations Unies).

Extrait :

Il nous faut imaginer les contours d’une société « amie de tous les âges », adaptée aux besoins de tous, c’est-à-dire à l’écoute des plus fragiles et plaçant la solidarité entre les générations au cœur de la cohésion sociale.

  • Anticiper l’avancée en âge, prévention

Les auteurs évoquent les moments de rupture, qu’on comprendra comme signe de fragilité. Par exemple, au Québec , l’arrêt des activités professionnelles fait l’objet d’une "vigilance" spécifique. On peut prendre exemple sur la Suède ou l’ Italie pour l’accès des plus vulnérables à la prévention (empêcher la chronicisation des maladies, et réduire les inégalités sociales)... Le rapport indique :

  • "La promotion de l’activité physique et sportive" (APS) au Danemark aux Etats-Unis et au Japon  ;
  • "L’encouragement à la participation sociale des aînés" (bénévolat, implications diverses Espagne , Royaume-Uni , Danemark ).

Idées pour une meilleure prévention : commencer suffisamment tôt, introduire par ce biais une culture de la prévention (des comportements salutogènes ?, Ndlr), encourager un "guichet unique d’accès aux droits et aux interventions sanitaires et sociales" ( Espagne et Québec ).

Les trois rapports sur "l’adaptation de la société au vieillissement", dont ce rapport signé Martine Pinville, font mention du lien intergénérationnel, exemples :

  • (...) la solidarité intergénérationnelle est un moyen d’harmonie sociale (rapport Aquino) ;
  • (...) les échanges intergénérationnels sont au cœur de la cohésion sociale de notre pays (rapport Broussy) ;
  • Les dispositifs de prévention doivent être l’occasion de tisser des liens intergénérationnels, avec une forte valorisation des projets bénévoles et "communautaires" (les termes issus de "communauté" sont largement employé au Québec, Ndlr) (rapport Pinville).
  • Mobilité

Quatre axes stratégiques communs se dégagent des comparaisons réalisées par la mission :

  • "adapter l’habitat" (voir Québec , Pays-Bas , Angleterre , Espagne ) ;
  • "faire en sorte que chacun puisse avoir accès à des services de proximité" (santé, commerces, services publics, lieux de socialisation et de loisirs) ;
  • "rendre l’espace public plus convivial et accueillant" (voir notamment en source le rapport Broussy : toilettes, bancs, cheminement) ;
  • "faciliter la mobilité" (transport adapté, comme aux Pays-Bas  ?).

Sources  :

Pinville, M., (2013), REVELER LE DEFI POLITIQUE DE L’AVANCEE EN ÂGE, Perspectives internationales (cliquer sur Rapport Pinville : http://www.gouvernement.fr/sites/de...), Rapport remis à M. le Premier Ministre Martine Pinville, Députée de la Charente, Parlementaire en mission auprès de la Ministre déléguée auprès de la Ministre des affaires sociales et de la santé en charge des personnes âgées et de l’autonomie, Rapporteur Guillaume Malochet, Centre d’analyse stratégique – Services du Premier Ministre, 81 pages.

Voir aussi dans Chronisanté

Dans Dimension > Politique économique

Dans Dimension > Sociale psychologique


[1] Ce terme, selon les Anglo-saxons, fait allusion aux opportunités des nouveaux marchés répondant aux besoins de la population "aux cheveux gris".

[2] Lire le rapport Pinville, en source ci-dessus, page 23 :

L’idée d’un réseau mondial des "Villes amies des aînés" est née en 2005, lors de la séance d’ouverture du XVIIIème Congrès mondial de gérontologie et de gériatrie à Rio de Janeiro, au Brésil. En 2006, 33 villes de 22 pays se sont réunies sous l’égide de l’OMS pour participer à l’élaboration d’un projet visant à déterminer les facteurs environnementaux d’un vieillissement en bonne santé.