Crédits photos

Publié le 02.03.2012 | Mise-à-jour le 30.04.2012

Voir la rubrique Dimension Médicale accompagnement

Le Dieu du temps qui passe... Jardins du manoir d’Eyrignac, Dordogne, France, date ?
Le Dieu du temps qui passe... Jardins du manoir d’Eyrignac, Dordogne, France, date ?

Statuette appelée "Le Dieu du Temps qui passe", trouvée dans les jardins du manoir d’Eyrignac, en Dordogne (France), lors de travaux de terrassements au XXe siècle. Cette statuette fut appelée ainsi car elle est représentée avec une urne funéraire sous son bras gauche et un sablier sous son pied droit. Par analogie, le dieu grec du temps est Chronos... Voir "Les Jardins du Manoir d’Eyrignac".

Crédits photos : lrice Certains droits réservés - Licence Creative Commons

Voir la rubrique Dimension Sociale psychologique

Le penseur, d’Auguste Rodin... Paris, France, 1881
Le penseur, d’Auguste Rodin... Paris, France, 1881

El pensador de Rodin, escultura de 1881 (Le penseur de Rodin, sculpture de 1881), Musée Rodin, Paris, France. Historiquement "corps souffrant qui s’échappe par la poésie", "Le penseur" médite (http://www.musee-rodin.fr/fr/collec...).

Crédits photos : corsanet Certains droits réservés - Licence Creative Commons

Voir la rubrique Dimension Politique économique

Caducée à deux branches américain, Hygie (Hygeia), détail d’un bronze de Giuseppe Moretti’s, 1922, Hygeia Memorial to World War Medical Personnel, le 26 décembre 2007, Pittsburg, États-Unis, 1922
Caducée à deux branches américain, Hygie (Hygeia), détail d’un bronze de Giuseppe Moretti’s, 1922, Hygeia Memorial to World War Medical Personnel, le 26 décembre 2007, Pittsburg, États-Unis, 1922

Caducée à deux branches, symbole du commerce, plutôt attribué au dieu grec Hermès, mais tenu en mains ici par Hygie, déesse grecque de la santé, sur cette une statue étatsunienne ("caducée américain"). A été "confondu" au fil des siècles au serpent enroulé autour du bâton du dieu de la médecine grec Asclepios (Esculape en latin), devenu l’emblème des professions de santé dans le monde.

Crédits photos : takomabibelot Certains droits réservés - Licence Creative Commons

Voir la Dimension Innovation télésanté

Hygie, déesse de la santé - Le serpent - Montreal General Hospital,  Armand Filion,  1955
Hygie, déesse de la santé - Le serpent - Montreal General Hospital, Armand Filion, 1955

Hygie, déesse grecque de la santé, "le caducée" évoqué par le serpent qui crache le remède dans la coupe ou qui se penche pour boire (caducée des pharmaciens). Ce bel exemple de bas relief propose une sculpture post-1940 Art Deco qui symbolise le passage à la médecine moderne et curative.

Crédits photos : colros Certains droits réservés Licence Creative Commons