(France) Site gouvernemental bâti avec l’Agence des systèmes d’information partagés de santé (ASIP Santé)

Publié le 24.05.2010 | Mise-à-jour le 25.03.2013 | par Hélène Fagherazzi-Pagel

e-santé e-santé L’e-santé comprend : "l’aide à l’information, la simplification de procédures, la gestion, l’archivage, la formation, la connaissance, le conseil, la prévention, l’échange, la prise en charge, la décision, au diagnostic, au traitement, à l’intervention, au suivi, etc." Voir la rubrique "Glossaire". .gouv.fr réunit en un seul lieu les problématiques liées au DMP DMP Le dossier médical personnel est un concept issu des NTIC en santé comprenant le dossier médical électronique nominatif sécurisé. , l’interopérabilité, à l’INS, à la télémédecine...


Voir ce lien vers le portail e-santé.gouv.fr du gouvernement, bâti avec l’Agence des systèmes d’information partagés de santé (ASIP santé). Cette agence d’Etat est placée sous la tutelle du Ministère de la Santé et des Sports. Sa mission : assurer la meilleure utilisation des systèmes d’information partagés dans le domaine de la santé et le secteur médico-social.

Selon le communiqué de presse : "Ce développement figure parmi les neuf thématiques principales retenues dans le cadre des nouveaux usages numériques proposés par le ministère de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi dans le cadre du grand emprunt et du plan de développement de l’économie numérique".

Une phrase résumant un colloque explique l’intérêt de l’e-santé e-santé L’e-santé comprend : "l’aide à l’information, la simplification de procédures, la gestion, l’archivage, la formation, la connaissance, le conseil, la prévention, l’échange, la prise en charge, la décision, au diagnostic, au traitement, à l’intervention, au suivi, etc." Voir la rubrique "Glossaire". dans la prise en charge de personnes atteintes de maladies chroniques et dans les politiques publiques : " L’e-santé e-santé doit permettre aussi de passer d’un système centré sur l’événement (séjour, consultation, visite) vers un système centré sur le patient et le rendre acteur de sa santé" (Voir la synthèse du colloque EU-USA Conférence 20 & 21 octobre 2008 sur le site e-sante.gouv.fr.

On y retrouve bien sûr les notions d’autosoins Autosoins Stratégie acquise par le patient pour gérer sa santé en vue de l’améliorer. Le malade apprend à s’autosoigner. , d’approche centrée sur le patient Approche centrée sur le patient Modèle d’organisation des soins et des services en établissement de santé dans lequel tant l’environnement physique que l’organisation du travail sont étroitement adaptés aux besoins de la clientèle. , les maisons médicales, les références juridiques et éthiques.


Voir aussi nos entrées Chronisanté en rapport avec ce thème

Dans la rubrique Glossaire

Dans la rubrique "Dimensions de la prise en charge", "Innovation prospective - e-santé"