Plan cancer 2008-2013 : implication accrue des généralistes dans la prise en charge des cancers

Publié le 13.10.2010 | par Hélène Fagherazzi-Pagel

Les généralistes ont la volonté de rester aussi proches que possible de leurs patients et d’être davantage informés


La mesure 18 du Plan cancer 2009-2013 est la suivante (voir notre rubrique Plans) : "personnaliser la prise en charge des malades et renforcer le rôle du médecin traitant". Où en est-on en 2010 ?
"La complexité des parcours de soins en cancérologie et la multiplicité des acteurs nécessitent une meilleure coordination Coordination pour que les malades soient mieux accompagnés pendant et après la phase aiguë de leur traitement." (...)

Des rencontres organisées en 2010 permettent de faire le point sur la place du médecin traitant, ses souhaits et sa perception des soins.

Après le lancement du nouveau Plan cancer 2009-2013, le médecin traitant remarque que le cancer tient une place de plus en plus grande dans ses consultations [1]. On s’adresse au généraliste référent pour les actes en rapport avec cette pathologie. Il intervient à tous les stades : dépistage, diagnostic, phase post-hospitalière.

"Les médecins généralistes s’impliquent pleinement dans la prévention et le dépistage des cancers" :

Les généralistes se plaignent de la communication avec l’hôpital. L’équipe spécialisée qui prend en charge le patient exerce une forme de "captation" du malade et donne selon eux très peu d’informations. Ils souhaiteraient également être mieux informés sur le Plan cancer en cours...

Les médecins décrivent une relation étroite avec le malade pour lequel une prise en charge de cette maladie chronique (Affection de longue durée (ALD n° 30 ) a débuté. Les trois principaux problèmes que citent les patients, en dehors de la maladie, sont d’ordre professionnel, familial et financier, thèmes récurrents quand on envisage leur qualité de vie Qualité de vie Aux confins du social et du psychologique - ou de "l’individuel", la qualité de vie liée à la santé est multidimensionnelle. .

"Les trois principaux troubles des patients auxquels les médecins généralistes sont confrontés sont : les effets secondaires, l’anxiété et la fatigue".


Source :
Voir l’article de la Ligue contre le cancer, suite aux rencontres organisées le 7 octobre 2010.
"1re rencontre des médecins généralistes face au cancer".

Voir aussi le site du Plan cancer 2009-2013.


[1] C’est aussi la première cause de décès des Français depuis 2008.