Sophia, programme d’accompagnement des maladies chroniques à la française, s’ouvrira à l’asthme fin 2012

Publié le 15.05.2012 | Mise-à-jour le 25.02.2013 | par Hélène Fagherazzi-Pagel

Après généralisation de Sophia Sophia A son origine (2007), programme d’accompagnement des patients atteints de diabète (Disease management à la française). à tous les diabétiques de France, les asthmatiques seront peu à peu invités à adhérer au "dispositif" en marche dans 19 départements français


Dès fin 2012 - début 2013, les 4 millions de patients asthmatiques seront concernés par cette initiative organisée par l’assurance maladie, voulue par le ministère en charge de la santé. Elle est construite sur les bases anglo-saxonnes existantes du Disease management disease management Etats-Unis : le Disease Management est un système coordonné d’intervention et de communication en matière de soins, dirigé vers des populations pour lesquelles les efforts des patients eux-mêmes ont un impact significatif. Pour une histoire documentée du concept, voir le Glossaire. .

Sophia Sophia A son origine (2007), programme d’accompagnement des patients atteints de diabète (Disease management à la française). se présente comme un service d’accompagnement, un acteur majeur de la prévention secondaire [1]. C’est une forme de coaching Coaching Le coaching a pour but de "dynamiser" le patient. Il peut être traduit par "accompagnement. santé destinée à prévenir les complications des maladies chroniques, les causes d’une hospitalisation évitable et à améliorer en définitive la qualité de vie Qualité de vie Aux confins du social et du psychologique - ou de "l’individuel", la qualité de vie liée à la santé est multidimensionnelle. .

Sophia est aussi une aide pour la vie quotidienne. Des "infirmiers-conseillers" (recrutés par la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM)) téléphonent à intervalles réguliers. Ils peuvent ainsi bénéficier, selon Sophia :

  • d’une "éducation thérapeutique du patient" sur mesure ;
  • de soutien (les témoignages emblématiques des autres adhérents se retrouvent mêlés à leurs préoccupations).

Les personnels de Sophia, en relais avec le médecin traitant, sont les maillons du changement des habitudes et du comportement.

Le service sera expérimenté auprès des personnes asthmatiques dans 19 départements, et sera progressivement proposé pour d’autres pathologies chroniques...

Quant il sera évalué en détail selon le rapport coût/efficacité, il pourra être reconnu, au delà de sa fonction d’accompagnement, comme un outil de coordination Coordination efficient des soins aux malades chroniques.


Voir aussi nos entrées Chronisanté


[1] La prévention secondaire s’attache à prévenir les complications secondaires à une maladie connue.